Je suis un peu mal placé pour parler des gosses, comme me le rappelle mon neveu de 15 ans : « tonton, on attend toujours un petit cousin … ».

Comme vous le savez, je reviens de Thaïlande, et même là-bas, je me suis rendu compte que les enfants « souffraient » d’une mauvaise alimentation. Ne pensez pas sous alimentation, tout le contraire ! Je parle là, de sur-alimentation, et de plus, de très mauvaise choses.

Plusieurs études démontrent que la qualité de l’alimentation des personnes, est souvent lié à leur degré de niveau social, et d’éducation.

Dans un autre pays (les US), j’ai vu à la télé, dans une émission de télé réalité, une mère de famille donner à son fils un paquet de chips pour le dîner. Il s’agissait, de famille de white trash, qui sont les blancs très pauvres des États-Unis. C’est gens n’ont jamais reçu aucune éducation sur comment bien se nourrir, et souvent même d’éducation tout court.

Il faut savoir, que plus un enfant à son jeune âge, est habitué à manger sucré, plus il développera une conduite addictive au sucre, je parle là du mauvais sucre, pas celui que l’on retrouve dans les fruits, le miel, ou les féculents.

Je suis de plus en plus porté sur la question du « bien manger », car j’ai pu constater (sur moi) les effets bénéfiques sur mon physique, et mental.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce n’est pas mon cas et mon exemple, mais plutôt celui de nos petits. Je constate, que les parents eux même ne connaissent tout simplement pas, toutes les merdes qu’il y a dans la plupart des produits de grande consommation. Je pourrais vous citer l’exemple du Nutella, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Les produits laitiers (lait de vache), qu’on nous pousse à sur consommer, alors que cela est très mauvais pour le corps humain, c’est du business, et sachez que tous ces différents lobbies n’en n’ont rien à foutre de votre santé.

 

Nos enfants

Il faut, des leur plus jeune âge, les nourrir de bonnes choses, je sais que cela est plus coûteux, et que la préparation des repas peut être plus longue, mais on parle de la santé de nos gamins là, pas de la dernière paire de Nike. Je n’ai pas de marmots, le jour où j’en aurai, j’essayerai au maximum de ne pas les empoisonner.

http://www.vitabio.fr/enfants-conseils.php?xtor=SEC-152&gclid=CjwKEAjw16HLBRDF9L2UmOCH7U8SJAASVESoqsbWBBpIEwDzj13k8qn4VuDv5999kDBqRMEW9GqoSRoC7q_w_wcB 

 

Comment nourrir nos kids

Faire attention à la quantité de nourriture que nous leur servons à table, je pense que les gens en général mangent de trop, surtout si l’on se réfère à leur dépense énergétique quotidienne.

  • De la viande qu’une à deux fois par semaine (si possible bio)
  • Beaucoup de légumes et de fruits (si possible bio)
  • Pâtes, et riz complet (si possible bio), rien de blanc, car indice glycémique trop élevé, ce qui provoque des gros pic d’insuline
  • Du poison (si possible bio)
  • Des œufs (si possible bio)

 

Ne pas leur donner

  • Au petit-déjeuner, la tartine de Nuttela, avec un bol de céréale qui va contenir plus de sucre que de céréale
  • Bannir, tous les yaourts à base de lait de vache, et remplis de sucre de merde
  • Mac Do et autres junk food, c’est maximum une fois tous les deux mois, et encore …
  • Pour les bonbons, c’est la même chose, la même merde, cela doit être exceptionnel, et non une habitude.
  • Le coca, et autre boisson gazeuse sucrée, ai-je besoin d’en parler … ?

 

L’industrie agro-alimentaire balance du sucre et autre produits qui rendent accro les gosses. Ne vous êtes vous jamais demandé, pourquoi est il impossible de stopper de manger le paquet de Schoko Bons après en avoir mangé seulement un, alors imaginer comment cela est dur de resister pour nos tout petits.

 

 Je pense qu’il vaut mieux dépenser son argent dans de la bonne nourriture, que dans des mauvais médicaments, en gros mieux vaut prévenir, que guérir !

3 commentaires

  1. Intéressant ton article, avec ma conjointe pour faire simple on donne à manger à notre fils de trois ans la même chose à manger que nous (se que tu conseils est une base excellente) en quantité plus réduite.
    Ton article cache t’il quelque chose? et d’ailleurs si tes articles qui partent dans tous les sens en ce moment boxe, golf… (perso j’adore ça change), envie de te barrer de la France… 😉 cache en réalité l’envie de ne plus vivre que pour ta gueule de loup mais pour un projet qui te rendra encore plus heureux comme penser à avoir un/une mini toi (ta du passer un cap bravo: perso il ma fallu du temps).
    En ce qui concerne la course à pied ce passage mou est normal et tu le décrit parfaitement mais vu la réputation les bases solides que tu as construites, je pense que cette parenthèse peux te permettre de revenir motivé en bloc et encore plus fort.
    Ps: ne change rien, vive la boxe et le reste ;-).
    Sportivement

    1. Salut,

      super message de soutien, çà me fait du bien de lire ce type de choses. Oui çà y est je repars à la bagarre des 42;195 km.

      Rdv le 19 nov à Bangkok !!!

      Encore merci de la force que tu viens de m’envoyer.

      Au plaisir

      Thibault

  2. THIBAULT SURY, MISTER NO PAIN NO GAIN RUNNING IS BACK !!!
    YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS 🙂
    Comme tu le dit avec ton franc parlé une vrai préparation, c’est beaucoup d’investissement personnel donc respect d’avance (comment jte met la pression!!! lol ).
    Vivement le commentaire de notre champion à Bangkok.
    PS: ton travail sur ce site, ta rencontre au Marathon de Sénart (échange rapide mais positif après la course) l’année derrière a sincèrement contribué à me donné de la force pour m’entraîner plus sérieusement quoi de plus normal que d’essayer de rendre un peu: NO PAIN NO GAIN
    Au plaisir
    Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*