Les abdos, que çà soit pour faire le beau gosse sur la plage, se tenir droit et ne pas avoir mal au dos, ou bien ne pas avoir un haut du corps qui tangue sur les derniers km d’une longue course, il faut les bosser.

 

Gainage : 2 variantes pour faire la planche
– Est ce que çà va ?
– Je fais la planche !

Il existe un milliard de façons de faire la planche, des degrés de difficultés différents selon le temps, et les mouvements que vous intégrez à ce travail isométrique (en statique).

Je vous avez fait un petit article, accompagné d’une vidéo, pour illustrer comment bien faire une planche sur les avant-bras, tout ce qu’il y a de plus simple, et classique.

 

 

 

Comment bien faire la planche :

 http://nopainnogainrunning.com/gainage-comment-bien-faire-planche

 

Le niveau au-dessus

Ici, on va rendre la chose un peu plus complexe.

Dans un premier temps, on va intégrer une mobilité des jambes, en essayant de bouger le moins possible le bassin, pour çà, il faut bien rentrer le nombril dans le ventre, et durcir encore plus fort les abdos.

Dans un deuxième temps, nous allons passer sur les avant-bras, et créer un terrain instable par la mobilité des jambes. Le but étant toujours de rendre le corps le plus immobile possible. J’avoue sur la vidéo, j’aurai pu bouger encore moins, mais que voulez-vous … ?, on a tous des petits coups de mou, ah, ah, ah !!! Pour ma defense, je venais de finir ma séance de musculation, et j’étais déjà complètement flingué.

 

Lorsque vous placez des mouvements dans vos planches, le but est de créer volontairement un terrain instable, et c’est en contractant fort votre ceinture abdominale que vous empêcherai votre corps de bouger. Le but du jeu : être le plus statique possible au niveau du bassin.

 

En vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*