Il y a peut-être un mois et demi de çà, je reçois un message sur la page Facebook NPNGRunning me disant :

Hé ! tu n’étais pas entrain de faire un travail de côte à Longchamps ce midi !?, voilà comment j’ai échangé pour la première fois avec cette machine de guerre nucléaire, j’ai nommé Adrien Guiomar.

On a continué à échanger un petit peu, lui m’indiqua que tout son groupe se préparait pour le Marathon de Paris, qu’ils tournaient tous entre 2h35 et 2h25 ( putain çà envoie), moi çà sera un mois plus tard à Sénart.

Le Marathon de Paris passe, et vue que le mec avait été cool, eh bien je viens prendre des news, et quelle nouvelle ! Le gars a tapé  2h21’51 » à Paris, perso ça vaut un moins de 2h20 à Berlin, ou un autre Marathon roulant qui est tout le contraire de cet enculé de Marathon  » casse pattes » de Paris.

Je le félicite, lui dit que je respecte sa perf, et que j’aimerais lui poser deux, ou trois questions …

Présente-toi ( âge, boulot, situation familiale, passé sportif)

Profil d'athlète : Adrien Guiomar 2h21 au marathon de Paris
La machine !

33 ans, ingénieur et footballeur du dimanche jusqu’en 2011. Je débute alors la course à pied sur un malentendu avant de signer pour une première compétition. Désormais je ne les compte plus …

Je signe un 1h08 sur la classique Paris-Versailles avant de rapidement aller chercher les 35’ sur 10k puis 1h15 sur semi-marathon. L’année suivante je termine mon premier marathon en 2h42.

 

 

 

 

 

J’ai cru comprendre que tu es un bon vivant, alcool, cigarette, comme quoi tout est possible … raconte-moi un peu comment tu gère cela en prépa marathon !?

En général je dis aux gens que je n’ai jamais arrêtés de vivre mais en fait il faut comprendre que je prends de bonnes timbales de temps en temps et que je suis fumeur. Après j’essaie quand même de me canaliser. Surtout durant l’hiver quand je prépare le marathon.

Je garderai pour moi les quelques belles anecdotes de records qui sont tombés après une soirée bien arrosée. Ça ne fait pas très professionnel, je ne suis pas fier de ça et je ne devrais même pas en parler.

Pourquoi tu cours ?

Initialement c’était de l’entretien. Et oui la trentaine approchant je me devais de bouger un peu mon cul pour ne pas m’engraisser et sombrer dans l’alcoolisme. Mais honnêtement aujourd’hui c’est devenu une drogue. J’aime toujours me surpasser davantage.

Parfois j’appréhende le moment où ma meilleure saison sera derrière moi mais à ce moment-là je pense plutôt que je ferai évoluer ma pratique en y ajoutant des cailloux ou du vélo par exemple. Rendez-vous dans quelques années

2h21 à Paris, tu me racontes un peu ta course …!?

Tu peux déjà lire mon compte rendu de course sur le site de mon partenaire Team Oudoor Poli donc je vais tenter de faire autrement. Ça va paraître présomptueux de ma part mais ce chrono-là je l’ai travaillé tout l’hiver. Je pense que le plus dur était déjà fait et il ne restait plus qu’à transformer tout ce travail accompli. Alors oui ça pique quand même dans les jambes au km30 mais toutes les sorties longues du dimanche te permettent de garder cette lucidité et la tête sur les épaules pour franchir ce mur et rejoindre la ligne d’arrivée en serrant les dents.

 

 Paris était ton objectif !? Tu veux aller jusqu’où !?

C’était l’objectif de la saison oui. Je viens de vivre 3 mois intenses avec des chronos à la hauteur de mes attentes (sub 31’ sur 10 k, sub 1h07 sur Semi, et sub 2h22 sur marathon). Mais je ne suis pas encore rassasié alors je vais poursuivre encore et voir jusqu’où je peux aller.

As-tu des partenaires, sponsors !?

J’ai intégré la Team Outdoor Poli depuis le début de l’année. Pour le moment je suis venu renforcer le profil route  du team car celle-ci est principalement constituée de mecs très costauds dans les cailloux, des traileurs quoi. On compte quand même parmi nous Nicolas Duhail qui vient de remporter l’Ecotrail Paris 80k et j’en passe.

D’autre part je fais partie d’une petite association de runners : les Barbès Runners. Le concept c’est tout simplement une bande de potes de quartier qui partagent la même passion et souhaitent s’entrainer ensemble. La course à pied c’est quand même plus fun à plusieurs.

 

 Tu es sur les derniers km d’un marathon et tu te tire la bourres avec un autre coureur, tout d’un coup il craque et finit dans le fossé … qu’est-ce que tu éprouves ?

Honnêtement je cours contre le chrono et pas contre mes copains de course. Je ne souhaite que des bonnes choses et des grosses perfs à tout le monde. Après tu as quand même le droit d’aller à la bagarre de temps en temps pour remporter de plus petites courses. J’aime ça aussi je te rassure mais mon coach appelé ça les courses au saucisson il ne supporte pas ça.

 

Ton 1 er Marathon tu le claques en 2h42 je crois, alors que certains en s’entraînant toute leur vie n’y arriveront jamais …, tu dis quoi là-dessus ?

L’important n’est pas le chrono en soi, c’est le fait de se surpasser. Il faut relativiser nos performances car il y a encore beaucoup de monde devant. En fait je ne vois que ça.

J’utilise beaucoup le mot « bagarre » ( de façon saine) en CAP, c’est une expression que tu utilises aussi ?

De façon saine également. Je suis quelqu’un de vachement porté sur l’entrainement. Sur une piste c’est la guerre. C’est à mon sens le seul moyen d’avancer. Tu ne peux pas espérer progresser si tu cours la fleur au fusil.

 

Combien de séances, et combien de bornes / semaine ?

Les semaines se suivent mais ne ressemblent pas. Dans cette dernière préparation marathon je suis monté à 9 séances/semaine pour 160 km. Comprendre donc que c’était le pic de la prépa et qu’il y a eu des semaines bien plus light. Certains diront que c’est beaucoup et d’autres par suffisant alors on peut en débattre mais il existe différentes écoles. Avec mon coach Alexandre Delort nous avons cherché un compromis entre volume et qualité.

 

On se connaît pas, tu connais un peu mon franc-parler et de ce que je pense de ceux qui se chargent …, tu peux me dire un mot sur ce sujet ?

Je sais pas si je dois parler de ton franc-parler ou du dopage là .

On se connaît pas c’est vrai alors je me suis forcément fait une idée. Tu as ce côté bad boy et nonchalant casseur de tibia. Je ne sais pas si ça vient de la boxe mais tu as su trouver ton public c’est très bien. Puis ce qui ressort avant tout c’est cette passion pour le sport et la course à pied. Et ça j’approuve totalement.

Plus sérieusement les mecs qui se chargent nuisent au sport mais surtout à leur santé et ça c’est triste. Ensuite ils faussent tous les bilans mondiaux mais de suite je me sens moins concerné car tellement loin de tout ça.

 

Le tatouage ( No pain No gain) que j’ai sur le mollet ça te parle !?

Je n’ai pas de tatouage mais No pain No gain j’adhère complètement. Pour moi le plus important pour réussir c’est le travail. Si tu te fais mal à l’entrainement tu as fait 90% du travail. Reste alors à transformer l’essai.

Un mot pour les lecteurs de mon site !?

Tatanage et au carton ! Des valeurs proches du No pain No gain empruntées à mes copains Barbès Runners qui résument bien toute la philosophie du groupe : on se fait plaisir mais on se fait mal et on envoie du lourd. Ensuite on boit un coup.

Un tout dernier mot quand même car pas contradictoire a ces dernières valeurs : le plaisir ! Faites-vous plaisir !

 

 

4 commentaires

  1. Article super intéressant comme la majorité de ceux que tu postent sur ton blog !

    J’adore l’esprit et le style.

    Continuez comme ça les amis, vous inspirez des amateurs !

  2. Voilà ce qui me plaît dans la course à pied. Des mecs qui savent rester humbles avec des performances incroyables. Ça change des fouteux du dimanche qui se prennent pour des supers stars alors qu’ils sont nuls à chier. On voit bien que de tels résultats sont le fruit d’une longue préparation en amont. Et oui, pas de secret pour devenir un champion: travail, régularité, hygiène de vie et détermination à tout épreuve.
    En tout cas bravo à Adrien et Thibault pour vos résultats sur marathon, ça force le respect et donne envie de s’entraîner dur pour essayer d’atteindre ses propres objectifs, voir les dépasser.

Répondre à Kevin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*