À quoi cela sert de courir à jeun ?

Cela est utile dans deux cas :

1- la perte de masse adipeuse ( la graisse stockée qui provoque un sur-poids)

2- l’adaptation de l’organisme à puiser dans les lipides en fin de marathon et ainsi éviter de « EATING THE WALL » (manger le mur) qui est un phénomène physiologique.

 

1- la perte de masse adipeuse

Perdre du poids / éviter de prendre le mur : courir à jeun !
Footing à jeun à 60 % de ma VMA sur Kata Beach

Après une nuit de sommeil, les stocks de glycogène sont au plus bas ( le glycogène, c’est le sucre stocké dans les muscles et le foie qui donne rapidement de l’énergie au corps pour fonctionner) de ce fait le corps va naturellement prendre les graisses pour les transformer en glucides et ainsi donner de l’énergie à la machine.

Si je mange avant d’aller courir et bien mon corps va utiliser ce que je viens d’ingérer plutôt que de déclencher le processus cité ci dessus.

 

 

 

 

En 1995, les chercheurs de l’université du Kansas ont réaliser cette étude : ils ont formé deux groupes, l’un qui à petit déjeuner avant d’aller courir et l’autre non. Résultat le pourcentage de graisses brulé est de 67 % contre 50 % pour ceux qui avaient mangé.

 

2- l’adaptation de l’organisme a puisé dans les lipides et donc ne pas se prendre le mur en fin de marathon

Si vous avez déjà participé à un marathon vous avez surement « mangé le mur », phénomène physiologique que je vais expliquer le plus simplement possible.

 

Dans un premier temps, votre énergie provient du sucre stocké dans vos muscles et dans le foie, mais au bout d’un moment cette réserve s’épuise, il va falloir que le corps aille chercher des graisses pour les transformer en sucre qui deviendra de l’énergie. Mais ce processus prend du temps au corps surtout s’il n’a pas l’habitude de le faire …

L’entrainement à jeun pour le marathonien sert à ceci : entraîner l’organisme à être plus efficace dans le processus de transformation des graisses en sucre qui donne l’essence à votre moteur (vos muscles) et ainsi ne pas se prendre le mur au du moins ne prendre qu’un petit muret ah ah ah :).

 

Concrètemment à l’entrainement, je fais ceci :

 Perdre du poids / éviter de prendre le mur : courir à jeun !
Prendre un café avec du sucre juste avant de courir aide à la perte de poids

 

  1.  boire un grand verre d’eau tiède avec un citron presser
  2.  un café avec un morceau de sucre ( car la caféine et avoir un tout petit peu de sucre dans le sang permet de mieux attaquer les graisses) avant de courir.
  3.  ne pas manger tout de suite après ( attendre 1 heure) et re boire un café sans sucre cette fois-ci pour continuer à un brûler des graisses.

 

 

 

 

 

 

 

Combien de fois et combien de temps courir à jeun par semaine ?

Je dirais que çà dépend de plusieurs facteurs :

Perdre du poids / éviter de prendre le mur : courir à jeun !
Je m’en fous je cours à jeun demain matin sur la plage …
  •  de votre niveau … Un coureur de mon niveau c’est à dire visant 2h38 peut le faire 2 à 3 fois max par semaine, un gars qui court en 2h15 peut le faire pratiquement tous les jours et un coureur qui vaut 4 heures et bien une fois par semaines ça sera bien. Car en plus de cette sortie il y a tous les autres entrainements à réaliser dans la semaine.
  •  de votre capacité à résister à une hypoglycémie …

 

 

 

 

 

 

 

 

À quelle allure ?

Courir super cool … Pour être plus précis à 60 % de votre VMA ! Vous ne connaissez pas votre VMA ( Vitesse Maximale Aérobie) et bien cliquer ici : http://nopainnogainrunning.com/quest-ce-vma

 

 

Je pense à voir tout dit sur le sujet alors à vos baskets et à votre café on se croise demain matin le ventre vide mes athlètes No pain No gain Running !!!

 

 

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant, je pratique la course à pied 3 fois par semaine avec beaucoup de renforcement musculaire à coté. Je m’intéresse beaucoup à la nutrition sportive, mais j’avoue être parfois un peu perdue avec toutes les informations qu’on peut trouver ici et là. Pour ma part, on m’a déconseillé de courir à jeun car il semblerai que le corps manquant alors d’énergie, puiserai cette énergie dans les muscles, ce qui entrainerai une fonte de la masse musculaire. Est ce vrai ?

    1. Bonjour Pauline,

      je te rassure tout de suite ce n’est pas un petit footing très lent de maximum 45 minute qui va te faire faire une atrophie musculaire ( fonte du muscule ).

      Voilà ce que moi je fais avant un footing à jeun :

      eau chaude avec citron

      café avec une demi cuillère de miel ( le fait d’avoir un peu de sucre dans le sang aide à puiser dans les grasisses )

      3 acides aminés BCAA + 5 gr de Glutamine avant mon footing

      Après footing :

      3 acides aminés BCAA + petit dèj ( riz complet + avocat )

      Résultats = mes muscles se portent très bien

      Bonne séance, à bientôt, et continue de suivre NO PAIN NO GAIN RUNNING

      Thibault

      1. Merci pour ta réponse, si je comprends bien 45min c’est ok mais au delà c’est à partir de combien de temps que peut apparaitre l’atrophie musculaire ? Je fais une sortie longue par semaine (environ 1h30-1h45) le matin, pas d’inquiétude là aussi ? Pour ma part, je ne prends pas de complément alimentaire mais je testerai le café. Le citron pressé fait déjà parti de mes rituels du matin 🙂

        Je continuerai a suivre ton blog qui est plein de bons conseils, et je l’ai partagé autour de mes amis sportifs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*