L’alcool est ce de l’eau ?

Parfois, un article vaut le coup d’être vu en profondeur, à d’autres moments, un simple paragraphe va suffire, là je vais un peu me prendre la tête.

 

L’eau, c’est la vie. L’alcool c’est pas de l’eau, même le rosé … Ah ! Ah ! Ah !!

Comment faire pour boire ces minimum 2 l d’eau par jour

Très simple, il vous suffit de toujours avoir une bouteille d’eau à porter de main, sur votre bureau, dans votre sac, et de vous dire qu’avant la fin de la journée, celle ci doit être déglinguer. BAM ! Çà fait déjà 1,5 l d’eau + ce que vous allez manger tout au long de la journée, et vous avez vos 2 litres, il manque plus que 3 verres d’eau et vous êtes bon.

 

 

 

 

Pourquoi boire de l’eau lorsqu’on est sportif ?

Nous, les sportifs on est très exposés à la déshydratation en raison de la perte de sueur. Le risque pour nous c‘est l’hyponatrémie, qui est le déséquilibre électrolytique du système sanguin. De plus l’eau permet de facilité, et accélérer la récupération qui est une phase primordiale lorsque les séances s’enchaîne. Si je prends mon cas, en période de préparation Marathon je tape mes 9 séances de sport sur 6 jours, dans ce cas la récup doit être qualitative, et je dois alors être très rigoureux sur mon hydratation.

 

Les recommandations sont les suivantes :

  • Boire suffisamment d’eau tous les jours.
  • Boire tout au long de l’activité, suffisamment pour remplacer l’eau perdue par la sueur. Dans le cas d’activités aérobiques (cardio)intenses, une personne peut perdre plus d’un litre sous forme de sueur en une heure.
  • L’eau devrait être fraîche, de 15 °C à 22 °C.
  • Si l’activité est exigeante et dure plus d’une heure, avoir recours à une boisson isotonique (qui comprend des hydrates de carbone, du sodium et du potassium), aussi appelée boisson énergétique (boisson d’effort, pas du RedBull)

 

La déshydratation

Une perte en eau de ne serai ce que d’1 à 2 % du poids corporel représente déjà de la déshydratation, à 15 %, on peut en crever. Il se dit qu’1 % de séshydratation est égale à 10 ù de performance en moins, énorme non !? Il va pas falloir que je merde sur le Marathon de BKK, car même si le départ sera à 2 h du matin, il fera très chaud, et très humide.

Les symptômes de déshydratation :

  • une urine foncée
  • la bouche et la gorge sèches
  • un manque d’énergie
  • la peau sèche
  • des maux de tête et des étourdissements
  • une intolérance à la chaleur.

 

Mon conseil perso :

  • 1 litres d’eau du robinet
  • 1 litres d’eau minéral équilibré
  • 1 litres d’eau riche en bicarbonates de sodium

Chez le sportif : une faiblesse musculaire ou des crampes, en raison d’un déséquilibre entre potassium et sodium dans les muscles.

 

 

4 commentaires

  1. Au début, j’ai eu du mal avec le gout de la St-Yorre mais avec les bénéfices apportés en récupération, j’ai appris à apprécier son goût et je bois mon litre quotidien après chaque entrainement.
    En plus d’une sieste de 30min après le repas du midi sur mon transat au taff, ca me permet d’être plus disposé à aborder mon entrainement de fin d’après-midi.
    Je m’éloigne du sujet avec ma sieste… merci pour cet article qui résume bien l’importance de l’hydratation.
    Sportivement

  2. Bonjour Ahmed,
    La sieste est intégrée à ma vie te tous les jours pour me permettre de relâcher, de déconnecter et parfois de compenser certaines nuits de sommeil de médiocre qualité.
    Les bénéfices sont réels, sans récupération de qualité difficile de faire des séances de qualité et donc de progresser (la sieste vaut pour moi bien plus que des compléments alimentaires payants… et contribue sincèrement (comme la mine d’infos et conseils que j’estime sincères sur le site NPNGR) à faire évoluer progressivement mon petit niveau).
    Mais bon Ahmed vu tes questions, j’imagine que la récupération n’est pas négligée chez toi.
    Bonne siestes à toi 😉
    Sportivement

Répondre à Thibault Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*