La règle des 1000 km

Je suis un peu mal placé pour en parler, car je dois tourner avec 5 paires de running différentes en même temps, mais quand bien même, je penses être apte à vous orienter sur le moment où il faut les foutre à la poubelle.

Une paire de running en fin de vie, n’est pas morte définitivement, elle pourra vous servir à faire autre chose, comme jouer au foot, ou faire du jardinage, ah ! ah ! ah !

Lorsque vous achetez une chaussure, et que vous demandez au vendeur sa durée de vie, sa réponse est toujours la suivante : 1000 bornes. Je ne veux pas cracher sur nos spécialistes, mais ils choisissent la réponse la plus courte, et pas spécialement la plus réfléchit, et pertinente.

 

Le site internet de référence pour vos acheter vos chaussures de running :

http://www.i-run.fr/?gclid=Cj0KEQjwkN3KBRCu2fWmy9LLqN4BEiQANP9-Wh2vTzzfkmx_B-fx9wfoED4GVt1RtNTzLXuDbq67d70aAlhD8P8HAQ&utm_source=JvadwordsGen&utm_medium=soldesJv#ectrans=1

 

Les éléments à prendre en compte

Une basket va s’user plus ou moins vite selon différents facteurs, je vous les cites ci dessous :

  • Le gabarit du coureur : pour un même modèle, vous vous doutez bien que l’amorti ne va pas avoir la même duré de vie selon la charge qu’encaisse la semelle. Il faut savoir que votre poids de corps est multiplié par 7 à chaque fois que votre pied touche le sol
  • La façon dont le pied attaque le sol : il y a deux façons de courir, mais une seule est bonne, c’est celle qui utilise l’attaque en médio pied. La deuxième qui est mauvaise est l’attaque par le talon, qui a pour effet de vous déglinguer le corps
  • Le terrain sur lequel on court : bitume, tartan (matière qui recouvre la piste d’athlétisme), chemin en terre, … vont avoir un impact conséquent sur l’usure de votre chaussure.
  • L’entretient : une paire de running se nettoie à la brosse, si vous les passez à la machine à laver, je pense que cela n’est pas bon, même si esthétiquement, elles en ressortiront plus clinquante.
  • La qualité de la semelle extérieure : certaines marque de chaussures de running ont une réputation plus costaud que d’autres, à vous de vous renseigner, et de faire le bon choix.
  • Le type de modèle : un modèle conçut pour faire du footing, et sortie longue aura une durée de vie plus importante que le modèle plus fin et léger que le modèle que je mets en compétition.

 

 

Votre paire peut très bien durer plus de 1000 bornes, comme être flinguée à 500 km, je connais une marque qui avait la particularité de ne pas tenir plus de 500, voir moins si elle était utilisée sur tartan, heureusement, elle a su évoluer, et devenir plus costaud. Vous imaginez, lorsque je suis en prépa Marathon, je suis à 130 / 150 km par semaine, çà veut dire que si je tourne avec 1 seule paire, en 1 mois ma paire est morte, çà fait chère la préparation.

En espérant que ce petit bout de papier est pu vous éclaircir sur le sujet, à bientôt mes No Pain No Gain Athlète !!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*